Éducation

Travailler au Yukon

Immigration

Culture du milieu de travail

Le milieu de travail canadien A local farmer selling vegetables at the market

Le travail d’équipe - la réussite au travail

Commencer un nouvel emploi

Orientation et formation

Probation

Promotion

Résolution de problèmes

Discrimination

Harcèlement ou violence

Attitude positive


Le milieu de travail canadien

Le milieu de travail canadien peut-être différent de ce qu’il est dans votre pays. Par exemple, il peut y avoir plus de lois sur la sécurité ou une plus grande utilisation d’équipements de protection individuelle que chez vous. Les relations sont peut-être plus informelles entre patrons et travailleurs que ce à quoi vous êtes habitué. Ainsi, dans la plupart des milieux de travail au Yukon, les travailleurs appellent leur patron par leur prénom.

Le travail d’équipe est une valeur importante dans de nombreux milieux de travail au Canada; on s’attend à ce que vous collaboriez avec vos collègues et que tout le monde travaille ensemble à la réussite de chacun. La ponctualité est importante ici; votre patron s’attend à ce que vous arriviez au travail à temps ou même quelques minutes avant votre quart de travail.

La participation aux prises de décisions est également importante dans de nombreux milieux de travail; votre patron peut s’attendre à ce que vous posiez des questions et à ce que vous fassiez part de vos idées. La plupart des Nord-Américains ne se sentent pas aussi à l’aise face au silence que les personnes de certaines autres cultures; si vous ne leur parlez pas, vos collègues peuvent penser que vous n’êtes pas une personne amicale. Si vous traitez avec des clients, votre patron s’attendra à vous leur souriiez et à ce que vous soyez chaleureux et poli avec eux et lorsqu’il y a un problème avec un client, on vous dira peut-être que « le client a toujours raison ».

Il vous faudra du temps pour apprendre la culture du milieu de travail dans votre emploi. Essayez de ne pas vous décourager! Si vous n’êtes pas sûr de quelque chose, posez des questions!

Haut >>>


Le travail d’équipe - la réussite au travail

Le travail d’équipe est important dans la plupart des milieux de travail au Canada. Les employeurs s’attendent à ce que les travailleurs travaillent ensemble pour réussir. Pour travailler en équipe, il faut collaborer avec les autres travailleurs, les aider et faire ce qu’il y a de mieux pour tous et non pas simplement pour soi.

Voici quelques conseils pour bien vous intégrer à une équipe.

  • Ayez une attitude positive et constructive.
  • Collaborez avec votre superviseur et vos collègues.
  • Soyez poli et respectueux envers votre superviseur et vos collègues.
  • Soyez honnête.
  • Soyez fiable; si vous dites que vous allez faire quelque chose, faites-le.
  • Écoutez les autres attentivement.
  • Ne faites pas de commérages.
  • Arrivez à temps et soyez prêt pour votre travail avant le début de votre quart et travaillez jusqu’à la fin de votre quart.
  • Respectez le temps accordé pour les pauses.
  • Posez des questions lorsque vous avez besoin de savoir quelque chose.
  • Demandez de l’aide lorsque vous en avez besoin.
  • Accomplissez vos tâches le mieux possible.

Haut >>>


Commencer un nouvel emploi

Il est probable qu’au début d’un nouvel emploi, vous vous sentiez peu sûr de vous. Vous pouvez vous demander si vous faites du bon travail. Cette situation est particulièrement vraie pour les travailleurs étrangers au Yukon. Vous devez apprendre comment faire votre travail et il est possible que vous ayez des problèmes à parler en anglais ou en français, à vous ajuster à une nouvelle communauté et à vous habituer au temps froid du Yukon. Peut-être subissez-vous un « choc culturel ».

Lorsque des personnes vont s’installer dans un nouveau pays, elles ne sont pas toujours bien préparées à composer avec le sentiment de dépaysement devant autant de choses différentes et étranges. Elles peuvent être enthousiastes, mais habituellement elles sont aussi nerveuses et même angoissées. La langue, le climat, la nourriture, rien n’est familier; le travail peut être stressant, les membres de la famille peuvent être tristes, les enfants peuvent avoir des problèmes à l’école et les habitants du nouveau pays peuvent être très différents de ceux du pays d’origine. La plupart des gens passent par quatre phases du choc culturel : la lune de miel (« j’adore vivre ici »), la haine (« je déteste vivre ici »), la nostalgie (« je veux rentrer chez moi ») et l’intégration (« j’aime bien vivre ici; je peux vivre ici »). Ce processus peut durer plusieurs mois. Le choc culturel peut être un grave problème pour certaines personnes. Parler de vos sentiments avec quelqu’un qui a vécu la même expérience peut vous aider.

Des organismes comme le Centre multiculturel du Yukon et l’Association franco-yukonnaise peuvent vous aider à régler certains de ces problèmes. Ils offrent aux nouveaux arrivants des services d’aide à l’établissement pour les aider à s’intégrer à leur nouvel environnement et à se sentir chez eux.

Haut >>>


Orientation et formation

Au début d’un nouvel emploi, l’employeur donne une séance d’orientation. Celle-ci a normalement lieu le premier jour de travail. L’orientation comprend des renseignements sur le lieu de travail et sur le travail que vous allez faire. Une importante partie de l’orientation porte sur la sécurité au travail.

La séance d’orientation n’est que le début de votre formation au travail. La plupart des bons employeurs continuent à offrir de la formation à leurs travailleurs. Ils doivent leur offrir une formation lorsqu’il y a des changements dans les tâches à accomplir ou une nouvelle technologie à apprendre. Vous devriez toujours profiter de la formation que votre employeur vous offre. Elle vous aidera à vous améliorer dans votre travail et vous montrerez ainsi à votre employeur que votre travail vous tient à coeur. La formation doit durer moins de six mois et ne donner aucun crédit.

Certains employeurs permettent à leurs travailleurs de prendre congé pour suivre une formation supplémentaire. Si cette formation est liée au travail, l’employeur peut être disposé à en payer le coût tout en payant également le salaire du travailleur.

Prenez note de toutes vos sessions de formation. Notez le type et les dates des cours que vous avez suivis. Gardez les certificats que vous recevez. Mentionnez votre formation dans les demandes d’emploi et dans votre CV. Soyez prêt à parler de votre formation dans les entrevues de recrutement.

Haut >>>


Probation

Au Yukon, il y a une période de probation dans tout emploi; c’est un moment pendant lequel vous apprenez à faire votre travail. Cette période dure habituellement trois ou six mois. À la fin de la période de probation, vous rencontrerez normalement votre superviseur pour parler de votre poste et de votre travail. Mais vous n’avez pas à attendre la fin de la période de probation pour demander à votre superviseur si vous faites du bon travail. La plupart des employeurs apprécient les travailleurs qui demandent une rétroaction avant la fin de la période de probation. Cela montre qu’ils tiennent vraiment à leur emploi.

Haut >>>


Promotion

De nombreux travailleurs veulent avoir plus de responsabilités lorsqu’ils continuent à travailler pour le même employeur. Les emplois qui exigent plus de responsabilités sont habituellement mieux payés et peuvent avoir d’autres avantages. Faites savoir à votre employeur que vous souhaitez avoir une promotion. Si vous êtes promu, vous devez en informer la Section de l’immigration parce que vous devrez faire modifier votre contrat de travail en fonction de votre nouveau poste, de votre nouveau salaire, etc.

Si vous devenez superviseur, assurez-vous que vous connaissez bien vos nouvelles responsabilités. En effet, les superviseurs ont des responsabilités spéciales sur le
plan de la sécurité au travail.

Haut >>>


Résolution de problèmes

Cela peut arriver à tout le monde d’avoir des problèmes au travail. La résolution de problèmes fait normalement partie du travail quotidien. Les travailleurs étrangers peuvent avoir à faire face à des difficultés particulières en raison de la langue ou des différences culturelles. Il peut aussi s’agir d’un simple désaccord avec un autre
travailleur ou de quelque chose de plus sérieux, comme du harcèlement ou de la discrimination.

Il y a deux types courants de problèmes au travail : les problèmes qui font partie de votre travail et les problèmes qui proviennent des interactions avec les autres.

Les problèmes qui font partie de votre travail sont habituellement plus faciles à résoudre que les problèmes que vous avez avec d’autres personnes. Si vous avez un problème avec votre superviseur ou avec un collègue, vous devrez parler à la personne concernée. Mais avant cela, vous devriez prendre le temps de réfléchir, de façon à pouvoir en parler calmement.

Voici quelques questions que vous pouvez vous poser à vous-même :

  • Quel est le problème? Pourquoi est-ce un problème?
  • Qu’est-ce que je ressens par rapport à ce problème? Comment m’affecte-t-il?
  • Quelles sont les choses que je peux faire pour résoudre le problème?
  • Que puis-je dire à la personne avec laquelle j’ai un problème?

Certains problèmes peuvent être trop graves pour que vous puissiez les résoudre vous-même. Vous aurez peut-être besoin d’aide de votre superviseur ou d’une personne de l’extérieur du milieu de travail. Si vous avez un problème qui a des répercussions sur votre travail et que vous ne pouvez pas le résoudre vous-même, communiquez avec la Section de l’immigration. Si on ne peut pas vous aider là, on vous dira où aller pour trouver de l’aide.

Haut >>>


Discrimination

Au Canada, des lois très rigoureuses sont en place pour empêcher la discrimination. Toutes les personnes au Canada ont le droit d’être traitées de façon juste et équitable, sans distinction de race, de religion, de sexe, d’âge, etc. Ces droits sont protégés en vertu de la Charte canadienne des droits et libertés et de la Loi sur les droits de la personne du Yukon.

Si vous avez un problème au travail et que vous pensez que c’est à cause de votre race ou de votre religion, par exemple, vous pouvez téléphoner à la Commission des droits de la personne du Yukon pour obtenir des renseignements et de l’aide. À Whitehorse, composez le 667-6226. À l’extérieur de Whitehorse, composez le 1 800 661 0408, poste 0535.

Haut >>>


Harcèlement ou violence

Si quelqu’un vous harcèle, si vous vous sentez menacé, ou si quelqu’un vous a blessé physiquement, téléphonez à la Gendarmerie royale du Canada (GRC). À Whitehorse,
composez le 667-5555. En région, composez le numéro local (par exemple 993 à Dawson, 536 à Watson Lake) suivi de 5555. S’il s’agit d’une urgence, composez le 911
(Whitehorse et région de Whitehorse seulement).

Haut >>>


Attitude positive

Que vous soyez ici pour deux ans ou pour le reste de votre vie, nous voulons que vous ayez une excellente expérience de travail. Nous voulons que vous aimiez votre travail, que vous vous sentiez satisfait à la fin de la journée et que vous ayez hâte à votre prochain quart de travail. Nous voulons votre réussite. L’un des meilleurs moyens de réussir est d’avoir une bonne attitude. Les employeurs du Yukon veulent des travailleurs qui sont positifs et qui veulent s’améliorer. Voici quelques façons de montrer à votre employeur que vous avez la bonne attitude pour réussir.

  • Vous vous intéressez à l’entreprise de votre employeur.
  • Vous voulez apprendre de nouvelles façons de faire les choses.
  • Vous faites preuve de souplesse et êtes disposé à changer.
  • Vous acceptez de nouveaux défis lorsque l’employeur vous le demande.
  • Vous suivez de la formation supplémentaire lorsque votre employeur vous l’offre.
  • Vous écoutez attentivement lorsque votre superviseur ou un collègue fait une suggestion.
  • Vous assistez aux réunions du personnel et donnez vos idées.
  • Lorsque votre propre travail est terminé, vous cherchez à faire quelque chose d’autre ou à aider quelqu’un.
  • Vous avez une attitude amicale envers vos collègues et envers les clients et vous souriez.
  • Lorsque vos collègues ont fait un bon travail, vous le leur dites.
  • Vous donnez plus que ce que vous vous attendez à recevoir.
  • Vous vous rendez compte que la culture du milieu de travail au Canada peut être très différente de celle qui existe dans votre pays. Vous acceptez les différences
    et vous essayez de vous adapter aux modes de travail canadiens.

Haut >>>


Immigration

 

Enseignement postsecondaire
Ministère de l’Éducation
Gouvernement du Yukon
C. P. 2703
Whitehorse (Yukon)
Canada  Y1A 2C6

 

Adresse municipale :
Gouvernement du Yukon
1000, boul. Lewes
Whitehorse (Yukon)
Canada Y1A 3H9

Téléphone : 867-667-5131 Télécopieur : 867-667-8555
Sans frais (au Yukon) : 1 800 661-0408, poste 5131
Courriel : yukon.nominee@gov.yk.ca

Répertoire téléphonique du gouvernment du Yukon >>>>