Éducation

Vérification de la qualité de l’eau dans les écoles du Yukon

Surveillance de la qualité de l’eau potable

Au cours de l’été 2018, le gouvernement du Yukon a mesuré les taux de concentration en plomb de l’eau des fontaines et des robinets des écoles construites avant 1990.

Le plomb est un métal lourd qui est présent en infime quantité dans la nature. L’exposition au plomb est inévitable : on le trouve en faible concentration dans l’air, le sol, la poussière domestique, les aliments, l’eau potable et divers produits de consommation.

Autrefois, le plomb était largement utilisé en plomberie, notamment dans la fabrication des pièces de fontaine et d’évier. Puis en 1988, le Canada a modifié ses normes de construction afin d’en restreindre l’emploi. C’est pourquoi, encore aujourd’hui, l’eau potable des établissements construits avant 1990 peut contenir des traces de plomb, dont la concentration varie selon le temps de stagnation de l’eau dans les canalisations.

Sur les conseils du médecin hygiéniste en chef du Yukon, le gouvernement territorial a procédé au contrôle de qualité de l’eau des écoles construites avant 1990 et, à l’été 2019, il compte étendre l’évaluation aux écoles bâties après cette date.

Effets sur la santé

Le médecin hygiéniste en chef précise qu’à court terme, un taux de concentration en plomb dans l’eau potable qui est supérieur aux normes canadiennes ne présente aucun risque pour la santé. Ces normes nationales sont fixées en fonction de la quantité de plomb absorbée au cours d’une vie. Puisque les élèves et le personnel scolaire boivent de l’eau de différentes sources, une consommation occasionnelle de l’eau provenant de pièces de tuyauterie contenant du plomb serait insuffisante pour avoir un effet délétère sur leur santé. Le gouvernement du Yukon est toutefois déterminé à réduire au maximum l’exposition au plomb des jeunes qui fréquentent les écoles publiques et, à cette fin, il compte moderniser la plomberie.

Mesures d’atténuation

Le gouvernement du Yukon a remplacé et contrôlé toute la robinetterie problématique. Dans la plupart des cas, le changement de tuyauterie a remédié au problème. Cependant, la concentration de plomb dans certains éléments de plomberie excède encore les normes nationales. Ces derniers demeurent réservés à l’utilisation ménagère jusqu’à nouvel ordre. L’eau peut être utilisée pour le nettoyage, mais ne devrait pas être consommée. Le gouvernement effectuera de nouvelles évaluations du système de plomberie et déterminera les prochaines étapes à suivre pour remédier à la situation.

Toutes les écoles ont accès à de l’eau potable. Des fontaines sont aussi disponibles pour les élèves et les employés.

De plus amples renseignements, ainsi que les résultats des évaluations, sont disponibles ci-dessous.

Santé Canada : renseignements sur le plomb et la qualité de l’eau


Résultats des écoles inspectées à l’été 2018

Le tableau ci-dessous indique le nombre de pièces de robinet à remplacer et les mesures préventives mises en place d’ici la réalisation des travaux. Pour chaque école, le nombre de fontaine et de robinets d’évier de cuisine à changer est indiqué entre parenthèses. Le total des pièces à remplacer comprend les éviers et les lavabos. Pour chaque école, les données ont été compilées dans un rapport d’analyse accessible en ligne, en format PDF (en anglais).

Sommaire des résultats

Protocole d’évaluation

L’objectif de la démarche d’évaluation de la qualité de l’eau : trouver les éléments de plomberie qui sont à la source d’une concentration en plomb problématique et déterminer les mesures correctives à mettre en place. Les données recueillies étaient de type qualitatif (niveau acceptable/niveau inacceptable). La moyenne quotidienne de plomb dans l’eau potable n’a pas été prise en considération dans cette démarche : comme la concentration varie selon le temps de stagnation de l’eau dans les canalisations et que, durant la journée, la consommation d’eau dilue le niveau de plomb, cette mesure n’aurait pas été représentative des concentrations réelles de chaque sortie d’eau. Les pièces de plomberie dont le niveau était supérieur à 0,20 microgramme par litre (µg/L) ont été signalées et seront remplacées.

Protocole d’échantillonnage :

  • Pour tous les robinets : réalisation d’une purge;
  • Période de stagnation d’une durée de 16 à 24 heures afin d’avoir une concentration maximale en plomb;
  • Prélèvement d’un premier échantillon d’eau (250 ml) de chaque robinet;
  • Pour certains robinets : purge de 30 secondes suivie d’un deuxième prélèvement d’échantillon d’eau (250 ml);
  • Dans certaines écoles : prélèvement d’un échantillon de la conduite d’eau principale;
  • Analyse de tous les prélèvements, réalisée par le laboratoire Caro Analytical Services, à Richmond (C.-B.);
  • Transmission des résultats au ministère de l’Éducation pour suite à donner.

Types d’échantillonnage

Premier volet d’échantillonnage : Aussi nommé « échantillon de premier jet », ce premier volet consiste à prélever d’eau 250 ml d’un robinet, après une période de stagnation dont la durée varie entre 16 et 24 heures afin d’obtenir une concentration maximale en plomb. Cette mesure donne un aperçu du cas de figure le plus sombre. Ce type d’échantillon a été utilisé pour évaluer la qualité de l’eau de toutes les sorties d’eau de chaque école et réaliser la plupart des rapports d’analyse (nommé « Tier 1 » dans les rapports).
Deuxième volet d’échantillonnage : Ce deuxième volet (nommé « Tier 2 » dans les rapports) vise à prendre un second échantillon d’eau de 250 ml, à partir de robinets sélectionnés, après une période de stagnation variant entre 16 et 24 heures et suivant une purge de 30 secondes.
Échantillonnage de la conduite d’eau principale : Consiste à prélever un échantillon de l’eau acheminée à l’école à partir de sa conduite principale. Il s’agit des derniers résultats présentés dans les rapports d’analyse, sous le nom de l’école, de la collectivité ou de « conduite principale ». L’analyse de cet échantillon – qui vise à comparer la qualité de l’eau acheminée vers l’école à celle qui sort de ses robinets – porte sur une foule d’information, dont la teneur en plomb et en divers métaux et minéraux. Pour en savoir plus, sur les normes en matière d’eau potable, lire les recommandations du gouvernement du Canada.

Unités de mesure
Dans les rapports d’analyse, les niveaux de concentration sont mesurés en microgrammes par litre (µg/L)*. Conformément aux recommandations de Santé Canada relatives à la plomberie des écoles et des sites non résidentiels, il faut remplacer le robinet de toutes les sorties d’eau où la concentration en plomb est supérieure à 0,20 µg/L.

L’unité de mesure « RL » (Rapporting limit) indique le seuil à ne pas dépasser, qui est de 0,20 µg/L. Les résultats inférieurs à cette limite sont consignés ainsi : « <0,20 ».

* Le niveau de plomb dans l’eau est mesuré en microgrammes par litre (µg/L) ou en milligramme par litre (mg/L).

Sorties d’eau

Dans les rapports d’analyse, toutes les sorties d’eau évaluées ont été classées ainsi :

  • BS ou BF (bathroom sink/fixture) : robinet d’une salle de toilettes
  • CS ou CF (classroom sink/fixture) : robinet d’une salle de classe
  • CSF (classroom sink with fountain) : robinet d’une salle de classe munie d’une fontaine
  • KS ou KF (kitchen sink) : évier de cuisine ou de cafétéria
  • S (sink) : évier
  • DF (drinking fountain) : fontaine
  • HF (hall fountain) : fontaine située dans un corridor

Le tableau ci-dessous sera mis à jour suivant l’évolution des travaux. Les données de certaines écoles ne sont pas encore compilées; elles seront publiées dès que possible.

École Nombre de pièces à remplacer Mesures préventives ou correctives Rapport d’analyse (en anglais)
École élémentaire Christ the King 3 3 pièces remplacées; selon tests complémentaires, aucune présence significative de plomb.

Rapport 1 

Rapport 2  *Résultats des tests réalisés à la suite des mesures correctives.

École Eliza-Van-Bibber 26 (2 fontaines; 4 éviers En cours.

Rapport 1 

Rapport 2  * Une deuxième série de tests a été réalisée pour obtenir des échantillons après une purge.

École élémentaire de Golden Horn 5 5 pièces remplacées; selon tests complémentaires, aucune présence significative de plomb dans 4 accessoires. Un (1) accessoire de salle de toilette reste désigné source d’eau non potable.

Rapport 1 

Rapport 2  *Résultats des tests réalisés à la suite des mesures correctives.

École Ghùch-Tlâ 16 (4 éviers) Toutes les pièces à changer sont remplacées; selon tests complémentaires, aucune présence significative de plomb dans la majorité des accessoires. Cinq (5) accessoires de salle de toilette restent désignés source d’eau non potable.

Rapport 1 

Rapport 2 * Une deuxième série de tests a été réalisée pour vérifier la validité des résultats.

Rapport 3 *Résultats des tests réalisés à la suite des mesures correctives.

École primaire Grey Mountain 1 (1 fontaine) Fontaine remplacée; selon tests complémentaires, aucune présence significative de plomb.

Rapport 

Rapport 2  *Résultats des tests réalisés à la suite des mesures correctives.

École élémentaire Jack-Hulland 13 En cours.

Rapport 

Rapport 2  *Une deuxième série de tests a été réalisée pour obtenir des échantillons après une purge.

Rapport 3

Rapport 4

École élémentaire Johnson  1  Pièces remplacées; selon des tests supplémentaires, aucune présence significative de plomb. Une autre pièce hors d’usage au moment du test initial a été testée au-dessus des normes : elle sera enlevée. Rapport   

Rapport 2  
*Résultats des tests réalisés à la suite des mesures correctives.
École Khàtìnas.àxh (Teslin) 6 (1 évier) 6 pièces remplacées; selon tests complémentaires, aucune présence significative de plomb dans 5 accessoires. Un (1) accessoire de salle de toilette reste désigné source d’eau non potable.

Rapport 

Rapport 2  *Résultats des tests réalisés à la suite des mesures correctives.

École Kluane Lake 0 Aucune mesure requise. Rapport 
École Nelnah-Bessie-John 1 (1 fontaine) Fontaine remplacée; d’autres tests sont prévus. Rapport 
École secondaire de Porter Creek 20 En cours.

Rapport 1 

Rapport 2  *A second round of testing was completed to obtain flushed samples.
École Robert-Service 34 (1 fontaine; 1 évier) Fontaine mise hors service

Rapport 

Rapport 2  *Une deuxième série de tests a été réalisée pour obtenir des échantillons après une purge.
École élémentaire Selkirk 7 7 pièces remplacées; selon tests complémentaires, aucune présence significative de plomb.

Rapport 

Rapport 2  *Résultats des tests réalisés à la suite des mesures correctives.

École St. Elias 1 1 pièce remplacée; d’autres tests sont prévus. Rapport 
École élémentaire de Takhini 2 2 pièces remplacées; selon tests complémentaires, aucune présence significative de plomb.

Rapport 

Rapport 2  * Résultats des tests réalisés à la suite des mesures correctives.

École secondaire catholique Vanier 16 En cours.

Rapport 1 

Rapport 2  * Une deuxième série de tests a été réalisée pour obtenir des échantillons après une purge.

École élémentaire de Whitehorse 3 3 pièces remplacées; selon tests complémentaires, aucune présence significative de plomb.

Rapport 

Rapport 2  * Résultats des tests réalisés à la suite des mesures correctives.

Centre de la rue Wood 7 (1 fontaine) 6 pièces remplacées; selon tests complémentaires, aucune présence significative de plomb dans 6 accessoires. Une fontaine est actuellement en commande.

Rapport 

Rapport 2  * Résultats des tests réalisés à la suite des mesures correctives.