Éducation

Écoles publiques de la maternelle à la 12e année

Éducation sur les drogues

Éducation sur le cannabis, le fentanyl et d’autres substances

L’éducation sur les drogues, y compris sur le cannabis et le fentanyl, fait partie du programme d’études du Yukon et nous travaillons en collaboration avec les élèves, le personnel et les familles pour transmettre l’information sur les risques associés aux drogues et à l’alcool.

Rubriques :

  • Éducation sur les drogues dans le programme d’études du Yukon
  • Cannabis
  • Fentanyl
  • Autres ressources dans les écoles
  • Conseils pour parler du cannabis, du fentanyl et des drogues illégales avec vos enfants

Éducation sur les drogues dans le programme d’études du Yukon

Le programme d’études du Yukon comporte des objectifs d’apprentissage convenant à chaque année scolaire, de la maternelle à la 12e année, sur l’usage de substances dangereuses comme les poisons, les médicaments sous ordonnance, l’alcool et le cannabis, ainsi que sur le fentanyl et d’autres drogues illicites.
Les enseignants peuvent axer leurs leçons d’éducation physique et santé, ou d’autres matières, sur des enjeux et des sujets pertinents pour leur collectivité locale, comme le sont le cannabis et le fentanyl de nos jours.
L’éducation sur l’alcool, le cannabis et d’autres substances est un processus continu se poursuivant sur toutes les années scolaires. Les attentes en matière d’apprentissage en éducation physique et santé sont regroupées par niveau scolaire :

  • Maternelle à 3e année : éviter les substances dangereuses comme les poisons contenus dans les produits de nettoyage ou les médicaments sous ordonnance contenus dans l’armoire à médicaments.
  • 4e et 5e année : gérer les problèmes de santé mentale et de consommation de substances, comprendre les effets potentiels et le tort que peuvent causer les substances psychoactives comme le cannabis, et connaître des stratégies pour éviter de se causer du tort.
  • 6e année : réagir lors de situations d’urgence, et connaître des stratégies pour gérer les risques personnels et sociaux relatifs aux substances psychoactives et aux comportements pouvant mener à une dépendance.
  • 7e année : connaître des stratégies pour se protéger et protéger les autres des abus, de l’exploitation et des dangers, dans une variété de contextes.
  • 8e à 12e année : connaître les choix sains et leur influence sur notre bien-être physique, affectif et mental, gérer les problèmes de santé mentale et de consommation de substances, et savoir comment favoriser la santé mentale et le bien-être des autres pour nous permettre de tisser des liens avec notre communauté.

Pour les finissants, il existe depuis longtemps une tradition visant à donner aux élèves de l’information sur la façon d’assurer leur sécurité durant les célébrations de fin d’études.
Le ministère de l’Éducation collabore avec le ministère de la Santé et des Affaires sociales et le ministère de la Justice afin de veiller à ce que l’information fournie au personnel des écoles et aux élèves soit à jour et pertinente par rapport à l’apprentissage fait en classe.
Pour en savoir plus à propos de l’éducation sur les drogues dans le programme d’études du Yukon, veuillez vous adresser au personnel enseignant ou à la direction de l’école de votre enfant.

Vous pouvez également consulter le site Web de la C.-B. sur le programme d’éducation physique et santé.

Cannabis

À partir du 17 octobre 2018, le cannabis sera légal au Canada. Le gouvernement du Yukon a également mis au point son propre cadre législatif fondé sur la recherche, l’analyse et les commentaires reçus des Yukonnais lors de diverses consultations.
L’âge légal pour consommer, posséder, cultiver ou acheter du cannabis est de 19 ans. Si vous êtes un adulte et que vous avez du cannabis ou des plants de cannabis, il est de votre responsabilité de vous assurer que les enfants âgés de moins de 19 ans ne puissent pas avoir accès au cannabis ou aux plants de cannabis qui pourraient se trouver en votre possession.
L’éducation sur le cannabis et les autres drogues dans les écoles est un processus continu se poursuivant sur toutes les années scolaires. Pour l’année scolaire 2018-2019, nous travaillons avec le ministère de la Santé et des Affaires sociales afin de fournir au personnel des écoles des ressources telles que des fiches de renseignements ou des brochures de sorte que les membres du personnel puissent adapter cette information aux élèves. Nous travaillons également avec le ministère de la Santé et des Affaires sociales afin d’élaborer des activités et des leçons visant à inciter les élèves à en apprendre davantage sur la prise de décisions saines et les effets du cannabis sur la santé, les lois et les façons d’assurer leur propre sécurité s’ils choisissent de consommer du cannabis. La consommation de cannabis demeure interdite sur le terrain des écoles.
Les risques pour la santé associés à la consommation de cannabis sont plus élevés chez les plus jeunes consommateurs et lorsque le cannabis est consommé plus souvent et sur de plus longues périodes. La consommation de cannabis peut être dommageable pour le développement du cerveau chez les jeunes de moins de 25 ans. Elle a aussi été liée à l’apparition de psychose et de schizophrénie, tout particulièrement lorsque la consommation débute à l’adolescence. Le cannabis peut entraîner une dépendance chez environ 1 consommateur de cannabis sur 11, ce risque augmentant à près de 1 personne sur 6 chez les gens qui ont commencé à consommer du cannabis à l’adolescence.
Apprenez-en davantage à propos des effets sur la santé en consultant la page Web du gouvernement du Canada sur les effets du cannabis sur la santé.

Pour en savoir plus sur la légalisation fédérale et territoriale du cannabis, consultez :

Fentanyl


Le fentanyl est un puissant analgésique et une drogue dangereuse à l’origine de nombreux décès au Canada. Le fentanyl est extrêmement dangereux pour les usagers de drogues, particulièrement chez ceux qui n’en ont jamais consommé auparavant, comme les enfants.
Le fentanyl ne peut être utilisé sans danger que s’il est délivré sur ordonnance et pris conformément aux indications d’un professionnel de la santé. Ce produit, s’il n’est pas utilisé correctement, peut être extrêmement toxique. Même une infime quantité – l’équivalent de deux grains de sel – peut suffire à causer la mort.
Une nouvelle tendance consiste à mélanger, à ajouter ou à diluer des drogues illicites avec du fentanyl. Le fentanyl est incolore, inodore et insipide, et même les revendeurs de drogue peuvent ne pas savoir que le produit qu’ils vendent en contient.
Nous travaillons avec des partenaires pour fournir de l’information et des ressources aux écoles afin de renseigner et de soutenir les élèves au sujet des opioïdes et du fentanyl, notamment en offrant une formation sur la naloxone au personnel, des présentations et des ressources contenant plus d’information.
Dans le cadre de notre programme d’études, nous discutons aussi avec les élèves pour les renseigner sur la consommation de fentanyl et d’autres drogues illicites. Cette information aidera les jeunes à prendre de bonnes décisions et à assurer leur propre sécurité et leur santé.

Pour en savoir plus sur le fentanyl, consultez les sites Web suivants :

Autres ressources dans les écoles

Dans toutes nos écoles, on trouve des conseillers d’élèves qui sont là pour offrir du soutien et des conseils aux jeunes concernant la prise de décisions saines et la façon d’éviter les situations risquées et dangereuses.
Nous travaillons également avec les Services pour le mieux-être mental et la lutte contre l’alcoolisme et la toxicomanie afin que les conseillers du Bureau de lutte contre l’alcoolisme et la toxicomanie puissent se rendre dans les écoles.

Si vous croyez que votre enfant vit des problèmes de drogues ou d’alcool, vous pouvez demander de l’aide auprès de votre école. Vous pouvez également discuter avec les Services pour le mieux-être mental et la lutte contre l’alcoolisme et la toxicomanie, en téléphonant au 867 456 3838 afin d’obtenir de l’aide pour votre enfant ou pour en savoir davantage sur le cannabis ou d’autres substances.

Conseils pour parler du cannabis, du fentanyl et des drogues illégales avec vos enfants


Des discussions à propos de l’alcool, du cannabis et du fentanyl et d’autres drogues illicites doivent avoir lieu tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’école. Pour leur sécurité, parlez avec vos enfants.

  • Faites preuve d’ouverture, soyez calme et posez des questions. Pas de reproches, pas de jugements, pas de sermons.
  • Demandez-leur ce qu’ils ont entendu dire au sujet du cannabis, du fentanyl et d’autres drogues.
  • Les jeunes connaissent leur univers mieux que quiconque. Écoutez-les et apprenez d’eux.
  • Dites-leur que vous vous souciez de leur bien-être. Soyez sincère.
  • Aidez-les à prendre de bonnes décisions. Montrez que vous vous souciez surtout de leur sécurité.
  • Rappelez-leur que les drogues que l’on retrouve dans la rue peuvent contenir du fentanyl et revoyez avec eux ce qu’il faut faire pour aider une personne qui en a consommé.

Jeunesse sans drogue Canada offre une ressource utile pour discuter avec votre enfant au sujet du cannabis. La trousse Parler Cannabis explique des faits sur le cannabis afin de vous aider à engager la discussion avec votre enfant.